Le prélèvement à la source, nouveauté au 1er janvier 2019

Au 1er janvier 2019, interviendra le prélèvement à la source, grande réforme ayant pour objectif l’ajustement du paiement de l’impôt, au plus près des revenus de chacun.

C’est à l’employeur que reviendra l’obligation de collecter mensuellement l’impôt sur le revenu pour chacun de ses salariés.

Quelques règles générales pour commencer à s’en imprégner :

  • L’administration fiscale reste le seul interlocuteur et a mis en place une messagerie sécurisée sur le site impots.gouv pour répondre aux diverses questions des contribuables.
  • L’employeur ne sera habilité à modifier le taux appliqué qu’une fois que l’administration lui aura communiqué le nouveau taux : les salariés ne pourront donc pas réclamer un changement de taux en amont.
  • En 2019, tout le monde aura à effectuer sa déclaration d’impôts.
  • La Déclaration Sociale Nominative sera l’outil d’échange pour le prélèvement à la source.
  • Sauf revenus exceptionnels, les contribuables ne paieront pas d’impôts sur l’année 2018 (année dite blanche).
  • Les revenus couverts par le Prélèvement à la Source sont les traitements et salaires, les pensions retraites, les revenus fonciers, les revenus des indépendants, gérants, les autres revenus imposables (exemple des pensions alimentaires).
  • Les revenus exclus de ce prélèvement à la source sont les revenus issus des capitaux immobiliers (dividendes), les gains sur cession de valeurs mobilières, les ventes d’actions…

De plus amples informations vous seront transmises dans les semaines à venir sur ce Prélèvement à la Source.